Mon premier koala

Il aura fallu trois semaines et demi pour voir mon premier koala dans son pays.

Bon, soyons honnêtes, c’était dans une réserve et ils étaient un peu pathétique. Il y en avait 4, tous en boule sur des eucalyptus étêtés. Depuis que je suis arrivée, je me suis habituée à voir des perruches et des perroquets en libertés et entendre se plaindre d’eux comme nous nous plaignions des pigeons. Je n’ai encore vu aucun des serpents, insectes ou araignées que je redoutais tant. J’ai bien vu quelques cafards, mais franchement moins monstrueux que ce à quoi on essayait de me préparer.
Bref, trois semaines et demi, on prends ses marques dans une maison toujours aussi vide. On continue à aller au MacDo pour les connexions internet, mais le proxy empêche d’écrire des mails sous blogger. Alors ce message est un e-mail envoyé, on tente la manoeuvre.
Mes broderies et tricots sont aussi en panne sèche, pas de knitting meeting motivant, pas d’imprimante pour imprimer les dernières grilles à broder et faire tous cela assis à table est quand même franchement moins confortable…
Je conclurais avec une petit photo de la page, qui est quand même magnifique et tout prêt… vingts minutes en vélo…

Publicités

Une petite gribouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s