Une tresse royale

J’en ai surement déjà parlé, mais en Suisse, le pain traditionnel du dimanche matin, pour moi le week end entier, est la tresse. C’est une sorte de pain au lait et au beurre avec un mélange de farine d’épeautre et de farine de froment. Ce n’est pas la première fois que je fais une tresse, mais je n’avais jamais été satisfaite. Ce qui est un de mes gros travers d’ailleurs, je rabaisse souvent tout ce que je cuisine et y cherche la petite bête. Enfin, bon, puisque Nestor, mon levain, est entré dans notre frigo, j’ai choisi de la réaliser en l’utilisant. La recette a été adaptée par Tatazaza, mais je l’ai aussi un peu modifiée, donc cette fois je me permets de vous la mettre.

Tresse suisse au levain liquide

  • 500g de farine pour tresse (90% de froment, 10% d’épeautre)
  • 100g de levain liquide
  • 6g de levure fraiche
  • 250ml de lait chaud à 37°C
  • 1cc de sel
  • 1cc de sucre
  • 50g de beurre en pommade
  • 1 jaune d’oeuf pour dorer

Dans un premier temps, dissoudre la levure dans le lait tiède et laisser fermenter 15 à 20 mn. Personnellement, je n’ai jamais vu les fameuses bubulles, mais ma pâte a toujours bien gonflé.

Mélanger ensuite tous les ingrédients sauf le beurre pour avoir un gros amalgame et ajouter à ce moment là le beurre. J’ai utilisé mon robot pétrisseur et j’avoue ne pas avoir regarder le temps, mais vous pouvez cesser de pétrir dès que cela forme une pâte compact à peine collante et souple, elle est bonne pour aller dans un coin tranquille pour lever. Attendre jusqu’à ce que le pâton aie doublé de volume. Enfin personnellement, j’ai attendu qu’il ait grossi d’une fois et demi, cela a pris 1h30 de temps à peu près.

Voilà que vient l’étape du façonnage, c’est n’est pas vraiment une tresse dans sa manière d’être réalisée mais plutôt une torsade avec deux brins.

Façonnage de la tresse
Image tirée de l’excellent bouquin: Le pain frais et ses mets variés de Betty Bossi.

  1. Disposer les deux brins en croix.
  2. Croiser les deux extrémités du brin de dessous par dessus le brin supérieur.
  3. Faites de même avec le brin encore non croisé par dessus le brin déjà croisé.
  4. Et ainsi de suite, jusqu’à cela.

Ce n’est pas évident la première fois mais c’est un coup à prendre. Déposer sur du papier sulfurisé et sur la plaque que vous allez utiliser. Laisser alors lever encore 30 minutes.

Préchauffer le four à 220°C avec un récipient rempli d’eau dans le four. Une fois les 30 minutes écoulées, badigeonner la tresse avec du jaune d’oeuf mélangé à une goutte de lait et enfourner pour 30 autres minutes.

Vérifier pendant la cuisson et quand elle est dorée comme vous aimez, la couvrir de papier d’alu.

Et Tadaaa, vous obtenez une belle tresse comme cela, enfin moi, je la trouve belle et bonne. Pour une fois, je ne lui trouve pas de critique à faire, elle se déchire bien, elle n’a pas d’arrière-gout de levure, je suis au comble du bonheur.

La tresse

Publicités

Une petite gribouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s