Cours de Quilting

Samedi passé, je suis allée à mon premier cours de Quilting machine, rien que le trajet pour y aller a été un périple. Zürcih-Riehen (près de Bâle) en transportant ma machine à coudre et avec les transports publique. Heureusement que c’est un modèle bas de gamme et très léger, je n’aurais pas imaginé cela avec celle de ma maman, de l’inusuable mais d’une lourdeur.

J’y suis allée par curiosité et sans vraiment trop savoir à quoi m’attendre, j’avais une brève description sur le site Cotton & Color. Nous devions apprendre toutes les techniques pour réaliser ce magnifique ouvrage:

Nature et Design

Premier couac, ma machine était vraiment trop un modèle de base, je n’avais même pas le pied spécifique, le « Stop Fuss », en allemand s’il vous plait comme tout le reste du cours. Et je voyais les modèles tout autour de moi, une devait en avoir une aussi ancienne que celle de ma mère, mais plus évoluée que la mienne quand même. Heureusement, la monitrice, un modèle de patience, avait le pied pour ma machine, mais je n’ai pas pu mettre mon couvert sur le système d’entrainement, j’ai du bricoler quelques choses avec du papier, ce n’était pas l’idéal du tout.

Conclusion de la journée, le quilting ou matelassage en français est quelques choses de bien intéressant pour finir un patchwork, mais tant que je n’investis pas dans une autre machine, je crois que je vais me contenter du matelassage main, même si cela doit être bien plus long. J’ai quand même appris beaucoup de base et pu collecter pleins d’idées bien sympa, plutot que le simple suivi de ligne. Je suis d’ailleurs impatiente de les mettre en pratique… Allez, je vais quand même vous montrer mes coupons d’exercices, la seule chose qu’on peut dire c’est que j’ai encore beaucoup de travail avant de faire quelques choses qui tienne la route.

Premier essai Coupon avec une autre machine Coupon moi et monitrice

Le premier coupon est mes premiers essais, une catastrophe, j’avais de la peine à juste faire une ligne ondulée, mais j’étais très contente de mon choix de fils en rayonne. L’astuce, prendre un fil en rayonne brillant pour la bobine du dessus et une de coton pour celle du dessous (la cannette), c’est plus solide.

Le deuxième est quand j’ai utilisé la machine de la monitrice, je ne suis pas devenue une as d’un coup, mais c’est vrai que c’était nettement plus agréable à travailler et à manier. Avec la mienne je manquais de la table de quilting et de glisse. J’ai quand même eu de la peine � suivre une ligne dessinée.

Le troisième coupon c’est surtout pour vous montrer comme c’est joli quand c’est la monitrice qui le fait. Bon c’est quand même un boulot à plein temps pour elle et elle en fait depuis quinze ans, il y a de quoi être aussi douée. Les petits traits qui s’entortillent dans tous les sens, on appelle cela du stipling et cela doit vraiment ce faire uniquement � la machine, imaginez combien de temps cela prendrait autrement. Je n’ai pas besoin de préciser où la prof � quilter.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Cours de Quilting »

Une petite gribouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s